The Lively Morgue ou quand le NYT dépoussière ses archives photo sur Tumblr.

(Source : livelymorgue)